Guêpes

Présente sous les climats tempérés, elle vit dans les forêts, les bosquets, les prairies et autres milieux naturels qui lui permettent de trouver sa nourriture

  • Guêpe commune

  • Guêpe germanique

  • Poliste

  • Ammophile des sables

    Informations

    Cette nourriture se constitue de matières sucrées comme le nectar des fleurs, des fruits mûrs ou pourris, du miellat de pucerons ou de la sève pour les guêpes adultes. La jeune larve est carnivore et se nourrit de nombreux indésirables comme des chenilles, des pucerons, des vers, des charançons, des chrysomèles, de mouches et la liste est encore longue. Il existe de nombreuses espèces de guêpes solitaires en France. Elles mesurent entre quelques millimètres de long à plusieurs centimètres. Elles ont des couleurs, des formes et des comportements variés selon les espèces.

    Guêpes Sociales

    Les guêpes sociales vivent en colonies. Toutes construisent un nid, plus ou moins élaboré, pouvant contenir en fin de saison plusieurs milliers d'individus. Comme le frelon asiatique elles ont une organisation de type REINE - OUVRIÈRES stériles avec naissance de mâles et de femelles fécondes à une période précise de l'année.

    Guêpes Solitaires

    Les guêpes solitaires ne présentent de nuisance particulière, elles sont mêmes une aubaine pour nos jardins.

    Biologie

    Aux premiers froids les colonies déclinent. Seules les femelles fécondées hivernent à l’abri.

    Comme les frelons, les guêpes sociales ne réutilisent pas un nid existant. Néanmoins, si un nid n’est pas retiré et désinfecté, il est très probable qu’une colonie s’installe à proximité.

    La période de reproduction est marquée par la ponte des premiers mâles.

    Une future colonie fondée par une guêpe poliste femelle fécondée, une Reine. Elle construit son nid seule.

    Les ouvrières prennent le relais, la reine n’a plus besoin de sortir du nid. Elle se consacre à la ponte et ainsi agrandir la colonie.

    Les nids de guêpes peuvent se trouver sous différentes formes et différents endroits : cyme ou tronc d'arbres creux, coffrages de volets roulants, cheminées, sol, greniers

    • Aux premiers froids les colonies déclinent. Seules les femelles fécondées hivernent à l’abri.

      Comme les frelons, les guêpes sociales ne réutilisent pas un nid existant. Néanmoins, si un nid n’est pas retiré et désinfecté, il est très probable qu’une colonie s’installe à proximité.

    • La période de reproduction est marquée par la ponte des premiers mâles.

    • Une future colonie fondée par une guêpe poliste femelle fécondée, une Reine. Elle construit son nid seule.

    • Les ouvrières prennent le relais, la reine n’a plus besoin de sortir du nid. Elle se consacre à la ponte et ainsi agrandir la colonie.

    • Les nids de guêpes peuvent se trouver sous différentes formes et différents endroits : cyme ou tronc d'arbres creux, coffrages de volets roulants, cheminées, sol, greniers

    Relations avec l’Homme

    Les guêpes sociales se caractérisent par leur capacité à s’adapter à au milieu et à l’Homme. Elles peuvent construire les nids dans des arbres mais également creuser un mur (guêpe maçonne), s’installer dans un trou de rongeur, derrière une gouttière. Elle est réputée pour venir déranger nos repas en extérieur.

    La guêpe est un insecte utile. Elle est importante dans le processus de pollinisation et consomme d’autres insectes nuisibles. Néanmoins, a notre contact elle peut représenter une gêne et même un risque sanitaire.

    Le principal danger est le risque de piqûre pouvant provoquer un choc anaphylactique survenant après des piqûres répétées ou même une seule d’entre elles, choc qui peut entraîner la mort. Les piqûres dans la gorge peuvent obstruer les voies respiratoires et provoquer une asphyxie. Les piqûres sont très souvent douloureuses et peuvent provoquer des allergies.

    Que faire ?

    La première chose à faire est de ne pas paniquer et de ne pas s’en approcher. La guêpe, une fois dérangée, sera plus agressive qu’une abeille et n’hésitera pas à piquer pour défendre son nid. Contrairement à l’abeille la guêpe peut piquer à plusieurs reprises car son dard est lisse et donc ne provoquent pas le détachement de la partie abdominale contentant le venin. Son venin est hémolytique, hémorragique et neurotoxique, chez certaines personnes cela entraîne rougeur, brûlure, urticaire.

    Essayez de repérer leur nid en observant leurs déplacements. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de conseils ou pour une intervention.

    Les piqûres sont très douloureuses mais ce sont les symptômes plus graves qu’il faut surveiller, tels que œdèmes, problèmes respiratoires, étourdissements ou malaise, nausées, éruption cutanée généralisée, fièvre, réactions allergiques (choc anaphylactique). Si ces symptômes apparaissent contacter immédiatement le SAMU.

    Nous contacter

    Edivert - Reims

    Service GNE

    18 rue des Blancs Fossés

    51370 Ormes - Tinqueux - Reims

    Tél : 03 26 03 90 53

    Tél : 06 23 32 80 06

    EDIVERT - Condé-sur-Aisne

    Service GNE

    29 route de Vouziers

    02370 Condé-sur-Aisne

    Tél : 06 23 32 80 06