} catch (e) {console.error(e)} n()});

Chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires du pin et du chêne peuvent causer de nombreux problèmes aux propriétaires de jardins et aux habitants des zones infestées. Les poils urticants de ces insectes peuvent provoquer des réactions allergiques graves chez les humains et les animaux domestiques. Heureusement, il existe des solutions pour gérer efficacement ces nuisibles. Dans cet article, nous vous proposons des conseils et des solutions pour vous aider à protéger votre jardin et votre santé.

Chenilles processionnaires du pin
Chenilles processionnaires du chêne

Comprendre les chenilles processionnaires du pin et du chêne

Comprendre les chenilles processionnaires du pin et du chêne est essentiel pour mieux lutter contre ces insectes nuisibles.

Les chenilles processionnaires sont des larves de papillons qui se nourrissent des feuilles des arbres, en particulier des pins et des chênes. Elles ont une apparence distinctive, avec une couleur brun clair à brun foncé et des poils urticants couvrant leur corps, qui est particulièrement dangereux pour les humains et les animaux domestiques. Les chenilles processionnaires se déplacent en file indienne, d'où leur nom, et tissent des nids en soie pour se protéger.

Le cycle de vie des chenilles processionnaires du pin et du chêne est différent, il est important de les comprendre pour mieux les contrôler.

Cycle biologique de la chenille processionnaire du chêne

Le cycle biologique de la chenille processionnaire du chêne commence par l'éclosion des œufs au printemps. Les chenilles se nourrissent ensuite des feuilles de l'arbre et grandissent rapidement. Elles tissent des nids en soie pour se protéger et se déplacent en file indienne. Durant l'été, les chenilles se transforment en chrysalides, puis émergent sous forme de papillons adultes.

Cycle biologique de la chenille processionnaire du pin

Les chenilles émergent des œufs à la fin de l'automne et commencent à se nourrir de feuilles. Elles passent l'hiver au stade de larve puis réalisent leur procession en descendant de l'arbre pour s'enterrer et se transformer en chrysalide, avant d'émerger sous forme de papillons adultes à la fin de l'été. Cette espèce préfère la chaleur, sa présence dans la moitié nord du pays indique un changement au niveau du climat.

Les poils urticants des chenilles processionnaires peuvent causer de nombreux problèmes de santé, notamment des éruptions cutanées, des démangeaisons, des gonflements, des difficultés respiratoires et des douleurs abdominales. Il est donc important de prendre des précautions pour éviter tout contact avec ces insectes nuisibles, en portant des vêtements de protection et en évitant de toucher ou de manipuler les nids.

En résumé, comprendre les chenilles processionnaires du pin et du chêne est crucial pour mieux les contrôler et prévenir les risques pour la santé associés à ces insectes nuisibles. Il est important de prendre des mesures de prévention pour éviter tout contact avec les chenilles et leurs poils urticants, notamment en faisant appel à nos techniciens.

Comprendre les chenilles processionnaires du pin et du chêne

Les méthodes de gestion

Nous avons vu précédemment vu que les deux espèces de processionnaires avaient des cycles biologiques divergents. Les plans de lutte vont s'adapter aux cycles de vies de chacun et vont avoir des différences dans leur réalisation, ainsi que dans leur période de mise en oeuvre.

Enlèvement mécanique

Cette méthode consiste à enlever les nids de chenilles en coupant les branches infestées pour les processionnaires du pins et par aspiration pour les processionnaires du chêne.

Avantages : cette méthode est écologique et n'affecte pas les autres insectes. Elle permet un résultat immédiat. 

Inconvénients : elle peut être difficile à mettre en œuvre sur de grands arbres, elle nécessite une formation et un équipement spécifique pour éviter les risques liés aux poils urticants.

Piègeage des papillons

Ces pièges attirent les papillons mâles avec des phéromones sexuelles, empêchant ainsi la reproduction et la ponte d'œufs.

Avantages : ces pièges sont faciles à poser et réutilisables les années suivantes. Ces dispositifs sont écologiques et permettent un "monitoring" pour la prévision et l'évaluation du niveau de population.

Inconvénients : peu adapté aux grandes populations de chenilles. Il faut renouveler la phéromone chaque année.

Lutte biologique

Consiste à implanter des nichoirs à mésange et à chyroptères sur les sites infestéss. Ces animaux sont des prédateurs de chenilles et papillons.

Avantages : ils sont efficaces et écologiques. Le prix de fourniture est peu élevé annuellement.

Inconvénients : peu adapté aux grandes populations de chenilles. Leur mise en place peut être compliquée et coûteuse sur les grands arbres.

Les méthodes de gestion des chenilles processionnaires du pin et du chêne :
Nous contacter

Edivert - Reims

Service GNE

18 rue des Blancs Fossés

51370 Ormes - Tinqueux - Reims

Tél : 03 26 03 90 53

Tél : 06 23 32 80 06

EDIVERT - Condé-sur-Aisne

Service GNE

29 route de Vouziers

02370 Condé-sur-Aisne

Tél : 06 23 32 80 06